Passer au contenu principal
Recherche

Nouvelles

L’Impériale déclare ses résultats financiers et d’exploitation estimatifs du deuxième trimestre

Calgary, le 31 juillet 2014

Les résultats du deuxième trimestre de l’Impériale témoignent de l’attention soutenue accordée par l’entreprise aux principes commerciaux fondamentaux, ainsi qu’à une croissance rentable et responsable. Parmi les points saillants, il convient de souligner les excellents résultats opérationnels des secteurs Aval et Produits chimiques, de même que l’achèvement d’importants travaux d’entretien au sein des installations de Mahihkan, à Cold Lake, dans le secteur Amont. Par ailleurs, les progrès se sont poursuivis comme prévu pour les projets de croissance de l’entreprise dans le secteur Amont, à Kearl et à Nabiye.

Le bénéfice net du deuxième trimestre s’est établi à 1 232 M$, ou 1,45 $ par action, et comprend un gain de 478 M$ lié à la vente des participations de l’entreprise dans plusieurs actifs de production classiques du secteur Amont.

La moyenne de la production brute de barils d’équivalent pétrole a été de 287 000 barils par jour, en hausse de 11 000 barils par rapport à 2013, par suite d’une hausse de la production à Kearl, en grande partie annulée par les activités d’entretien planifié et non planifié à Syncrude, par les importants travaux d’entretien à Cold Lake et par l’incidence de la cession de gisements classiques. Au cours du trimestre, la production moyenne de Kearl a atteint 73 000 barils par jour (la part de l’Impériale se chiffre à 52 000 barils), alors que la hausse significative de la production en juin a été annulée par l’entretien planifié et les projets d’amélioration de la fiabilité au début du trimestre.

Le débit des raffineries s’est élevé à 418 000 barils par jour, en hausse de 54 000 barils par rapport à 2013, chiffre ajusté pour ternir compte de la fermeture de la raffinerie de Dartmouth. L’énergie que nous avons consacrée à la fiabilité s’est traduite par un taux record d’utilisation de la capacité de raffinage : 99 %. Les ventes de produits pétroliers ont totalisé 481 000 barils par jour, en hausse de 5 % par rapport à la période correspondante de l’exercice précédent.

Les dépenses en immobilisations et les frais d’exploration du deuxième trimestre se sont chiffrés à 1 398 M$. Les investissements ont été affectés principalement aux projets de croissance dans le secteur Amont, notamment le projet d’expansion de Kearl et le projet Nabiye, à Cold Lake, lesquels étaient achevés à 90 % et à 89 % respectivement à la fin du trimestre. Les dépenses ont été entièrement financées au moyen des flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation et de la cession de gisements classiques dans le secteur Amont.

Une étape importante a été atteinte au cours du trimestre, avec l’emménagement d’employés à Quarry Park, le premier des cinq nouveaux immeubles de bureaux de l’Impériale à Calgary. Ce complexe de style campus, dont l’occupation complète est prévue pour le début de 2016, améliorera la collaboration et l’innovation pour soutenir la croissance rentable à long terme de l’entreprise.

Cliquer ici pour lire nos résultats estimatifs financiers et d’exploitation.

Même après plus d'un siècle d'existence, l'Impériale demeure un acteur majeur dans la promotion de la technologie et de l'innovation visant à mettre en valeur les ressources énergétiques du Canada de façon respectueuse. Principal raffineur de produits pétroliers du Canada, producteur incontournable de pétrole brut et de gaz naturel, producteur clé de produits pétrochimiques et chef de file dans la distribution de carburant à l'échelle du pays, notre compagnie continue de viser les normes les plus élevées qui soient, et ce, dans tous les secteurs d'activité.

Fermer