Passer au contenu principal
Recherche

Recherche et développement

Notre objectif prioritaire est de fournir à nos clients une source fiable et abordable de pétrole et de gaz. Au même moment, nous avons le devoir de maintenir la sécurité et d’agir de façon responsable. C’est la raison pour laquelle il est essentiel de chercher des façons nouvelles et innovatrices d’exploiter les hydrocarbures plus efficacement, tout en réduisant au minimum l’impact sur l’environnement.

Nous comptons sur la technologie pour parvenir à surmonter les difficultés inhérentes à l’industrie de l’énergie. Nous faisons partie d’un petit groupe d’entreprises de pétrole et de gaz au Canada, qui disposent d’installations de recherches. Des scientifiques mènent leurs propres recherches dans nos installations de Calgary et de Sarnia, en plus de s’associer avec des spécialistes universitaires et des scientifiques d’ExxonMobil.

Voici sur quoi portent nos efforts :

  • Mettre en place des projets pilotes concernant de nouvelles technologies de récupération;
  • Financer la recherche axée sur les sables pétrolifères;
  • Mettre au point des produits plus propres;
  • Favoriser le développement de technologies environnementales;
  • Financer des projets dans les universités.

Nous répartissons nos investissements entre les résultats technologiques qui peuvent être déployés rapidement dans les établissements existants, et la recherche de pointe qui peut avoir une incidence importante et durable sur la compagnie et la société.

Depuis 2005, nous avons investi plus de 380 millions de dollars dans la recherche, et nous demeurons dans le peloton de tête des entreprises canadiennes pour ce qui est du total de dollars investis en recherche et technologie.

Voici quelques exemples qui montrent comment nos efforts constants axés sur la recherche et la technologie continuent de réduire l’impact de l’exploitation sur l’environnement.

  • Dans le cadre d’un projet pilote, nous avons utilisé une technologie d’injection de vapeur en continu pour améliorer la quantité d’hydrocarbures récupérables vers la fin du cycle de récupération du champ Cold Lake. Les résultats ont démontré que la technologie peut améliorer la quantité de ressource récupérable et réduire l'intensité des émissions de GES d'environ 30 pour cent. Nous évaluons la possibilité d'utiliser cette technologie dans d'autres secteurs du champ d'exploitation de Cold Lake.
  • Nous élaborons actuellement un processus d'injection cyclique de solvant (PICS) pour abaisser la viscosité des gisements de bitume et accroître la rentabilité de la récupération. En éliminant l'utilisation de la vapeur pour exploiter les gisements, le processus améliore l'efficacité énergétique. En 2009, nous avons mené un projet pilote d’injection de solvants dans trois puits.
  • Une technologie révolutionnaire moins perfectionnée à ce jour, mais faisant l’objet de beaucoup d’attention dans notre pipeline de R et D, pourrait nous permettre de séparer le bitume des sables pétrolifères sans que nous ayons à ajouter de l’eau. Cette technologie d’extraction sans eau du bitume pourrait réduire sensiblement l’empreinte du bassin de résidus miniers.
  • Nous continuons à perfectionner une nouvelle technologie des solvants appelée LASER (liquid addition to steam to enhance recovery – ajout de liquide à la vapeur pour accroître la récupération). La technologie LASER consiste à ajouter une petite quantité de solvant ou de diluant d’hydrocarbures légers à la vapeur qui est injectée dans le sol pour en extraire le pétrole lourd. L’ajout d'un diluant permet d'augmenter l'extraction d'hydrocarbures des puits arrivés à maturité pour la même quantité de vapeur injectée, ce qui offre des avantages environnementaux et économiques. En 2009, nous avons effectué l’injection de solvants et de vapeur dans 10 installations de forage, et amorcé la production de bitume. Bien que la production n’en soit encore qu’à ses débuts, elle répond aux attentes.

Nous sommes le commanditaire-fondateur du Centre for Oil Sands Innovation de l'Université de l'Alberta. Dans ce centre d'excellence canadien unique en son genre, on effectue des recherches révolutionnaires afin de trouver des solutions qui permettront de réduire la consommation d'eau et d'énergie ainsi que l’empreinte des activités d'exploitation des sables pétrolifères. Le portefeuille de recherche du Centre for Oil Sands Innovation continue de grossir, et il requiert désormais le concours de 100 chercheurs de six universités canadiennes, qui travaillent à plus de 30 projets de recherche dans quatre secteurs de programmes clés dont l’objectif est de promouvoir l’exploitation responsable des sables pétrolifères de l’Alberta et d’obtenir un meilleur rendement environnemental. Depuis 2005, nous avons investi 20 millions de dollars, et plus d’un million de dollars en nature, pour le soutien du Centre for Oil Sands Innovation.

Nous continuons également de figurer au nombre des entreprises d’exploitation de sables pétrolifères qui financent la recherche de pointe menée dans le cadre du Réseau canadien pour la recherche-développement sur les sables pétrolifères (CONRAD). En 2009, nous avons investi 550 000 $ dans un programme CONRAD pour la restauration et la remise en état de sites d’exploitation des sables pétrolifères. Depuis 2006, nous avons investi 1,3 million de dollars pour financer la recherche menée par cet organisme.

Mettre au point des produits plus propres

Dans notre centre de recherche de Sarnia, nous mettons au point de nouveaux produits et procédés améliorés. Entre autres, nous éprouvons des biocarburants pour confirmer leur résistance aux rigueurs du climat canadien, et nous améliorons les techniques d’hydrotraitement afin de maximiser le rendement du carburant diesel à très faible teneur en soufre pour les véhicules routiers. Tout récemment, le centre a également servi de laboratoire de soutien technique perfectionné en ce qui a trait aux lubrifiants et produits spéciaux pour l’organisation mondiale d’ExxonMobil et ses filiales.

Promouvoir les technologies environnementales

Au moyen de nos centres de recherche et de nos investissements, nous soutenons le développement de nouvelles technologies environnementales et de remise en état. Depuis 2003, nos chercheurs à Calgary participent à un projet innovateur de fabrication d’une couche arable. La technologie suppose le mélange de différents ingrédients naturels pour que la couche arable productive se fabrique en quelques années au lieu de mettre des centaines d’années pour se régénérer. En 2009, nous avons mené des essais concluants de la technologie au Olds College, dans la municipalité de Olds (Alberta). Nous évaluons actuellement la possibilité de mener un projet pilote plus ambitieux sur les lieux mêmes d’une exploitation.

Apprenez-en plus sur les initiatives de recherche de l’Impériale en lisant notre tout récent Rapport sur la mission sociale.

Financement de la recherche universitaire

Nous soutenons également les travaux de recherche menés par d’autres, au moyen de notre programme de subventions à la recherche universitaire. Ce programme procure du financement pour des projets de recherche effectués par des membres du corps enseignant et leurs étudiants dans des secteurs qui concernent nos activités – notamment l’environnement.

Fermer