Passer au contenu principal
Recherche

Programme de leadership communautaire pour les femmes autochtones

Shawna McKenzie Snache, une véritable dynamo Anishinaabe de 34 ans, de la Première Nation Chippewas of Rama, en Ontario, étudie comment les fondations communautaires à travers le Canada peuvent utiliser les dons de bienfaisance pour investir dans l'avenir des Premières Nations.

Mme Snache est diplômée du Programme de leadership communautaire pour les femmes autochtones au Coady International Institute, à l’Université St. Francis Xavier, en Nouvelle-Écosse.

Depuis maintenant cinq ans, la Fondation Pétrolière Impériale / ExxonMobil accueille des femmes issues des communautés des Premières Nations, Métis et Inuits pendant trois semaines chaque été à Antigonish, en N.-É. Ces femmes passent ensuite trois mois à travailler dans leurs communautés pour mettre en pratique leurs apprentissages.

Eileen Alma, directrice du centre international pour le leadership des femmes au Coady Institute, affirme que l'impact du programme va bien au-delà de l'individu. « Le programme est unique parce qu'il donne des occasions à ces femmes dirigeantes de continuer à réaliser des projets communautaires longtemps après avoir obtenu leur diplôme, et de tisser des liens importants avec d'autres leaders et communautés par la même occasion. »

Dans le cadre de ses recherches communautaires, Mme Snache a appris que la fondation communautaire d'Orillia et de la région environnante a octroyé plus de 55 $ à des organismes sans but lucratif régionaux, avec une exception notable.

« Ma propre communauté n'a jamais fait une demande de don ou de financement d'un projet à cette fondation », dit-elle. « Nous devons explorer le pouvoir de ces partenariats, et comment ils peuvent profiter aux personnes vivant dans nos communautés. Alors nous posons des questions pour voir ce qui pourrait fonctionner ici et ailleurs au Canada. »

Le travail de Mme Snache profite déjà à la Première Nation Chippewas of Rama :« L'on constate ici une volonté d'épouser les concepts que j'ai rapportés de Coady », déclare-t-elle. « Ensemble, nous nous évertuons à développer une vision à l'égard de la position que nous voulons occuper et comment nous pouvons saisir de nouvelles occasions. »

Pour de plus amples renseignements sur le Programme de leadership communautaire pour les femmes autochtones, consultez le site.

Fermer