Passer au contenu principal
Recherche

Des recherches innovatrices dans le secteur de l'enseignement amélioreront le rendement scolaire dans les domaines des STIM

Un partenariat de recherche entre l'Impériale et l'Université de Calgary a abouti à un cours spécialisé qui améliorera les résultats scolaires dans les domaines des sciences, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques (STIM), des domaines d'études indispensables pour l'industrie de l'énergie.

S'il vous est déjà arrivé d'avoir du mal à comprendre les directives d'assemblage sur la boîte d'un meuble à assembler soi-même, d'avoir de la difficulté à naviguer avec une carte routière ou même d'être frustré par un morceau particulier d'un casse-tête, cela signifie que vous avez fait prévaloir le raisonnement spatial.

Le raisonnement spatial est l'aptitude à déplacer et à imaginer des objets mobiles. Des chercheurs à la Werklund School of Education de l'Université de Calgary ont découvert que le raisonnement spatial est un élément fondamental de la réussite des élèves dans les domaines des STIM, mais ne fait pas partie du curriculum au niveau élémentaire.

Faisant fond sur le projet STIM de l'Impériale, les chercheurs ont mis sur pied l'académie IOSTEM ( Imperial Oil’s Science Technology Engineering and Mathematics) dans l'optique de rassembler les chercheurs, les enseignants et les élèves en vue d'explorer de nouvelles façons de rendre l'enseignement des STIM plus accessible.

« Aider les enfants à développer leur raisonnement spatial contribuera à améliorer leurs résultats dans les domaines des STIM, à poursuivre leurs études et à tirer profit des possibilités de carrière, quelles que soient leur situation socioéconomique et leurs aptitudes », dit Krista Francis, directrice du projet IOSTEM.

La première académie IOSTEM, en 212, comptait 22 élèves et trois enseignants, qui ont travaillé en équipes pour concevoir et construire des robots capables de vérifier la conductivité de six postes d'eau distincts. Les académies IOSTEM continuent de se multiplier, ce qui permet aux enseignants des STIM d'avoir un impact sur un plus grand nombre d'enfants. En 215, les académies IOSTEM atteindront plus de 75 enfants partout en Alberta.

Fermer