Passer au contenu principal
Recherche

Nouvelles

Vendredi 28 Juill. 2017  

L'Impériale communique ses résultats financiers et d'exploitation du deuxième trimestre 2017

  • Perte nette de 77 millions de dollars par rapport à une perte nette de 181 millions de dollars pour le 2e trimestre 2016
  • Progression d'un vaste plan visant à améliorer la fiabilité et à atteindre les objectifs de production à Kearl
  • Meilleure capacité d'offrir de la valeur aux actionnaires grâce à un programme élargi de rachat d'actions

  Deuxième trimestre Période de six mois
en millions de dollars canadiens, sauf indication contraire 2017 2016 % 2017 2016 %
Bénéfice (perte) net (PCGR des États-Unis) (77) (181) 57 256 (282) 191
Bénéfice (perte) net par action ordinaire
- compte tenu d’une dilution (en dollars)
(0,09) (0,21) 57 0,30 (0,33) 191
Dépenses en immobilisations et frais d'exploration 143 335 (57) 296 743 (60)

L'Impériale a enregistré une perte nette de 77 millions de dollars au cours du deuxième trimestre 2017, contre une perte nette de 181 millions de dollars pour la même période en 2016. Ce résultat trimestriel reflète les effets du contexte économique actuel, combinés à ceux de fermetures d'installations en amont et de redressements prévus d'établissements. La différence avec le deuxième trimestre 2016 est principalement due aux cours plus élevés du brut et à la réduction des activités de redressement de raffineries.

Durant ce trimestre, l'Impériale a fait avancer un vaste plan visant à améliorer la fiabilité et à atteindre les objectifs de production à Kearl. L'entreprise prend des mesures pour résoudre des problèmes de fiabilité, principalement dans les secteurs de l'exploitation minière et de la préparation du minerai. Ces mesures, dont la mise en oeuvre se fera tout au long de 2017 et 2018, devraient augmenter les niveaux de production et réduire les coûts unitaires. D'autres améliorations seront réalisées en coordination avec des activités d'entretien programmées, afin d'optimiser le rendement global.

« Le gisement Kearl est un actif durable de qualité supérieure très important pour l'entreprise », a déclaré Rich Kruger, président et chef de la direction. « Nous cherchons à combler des écarts de performance au moyen d'améliorations aux infrastructures existantes tout en évaluant diverses idées novatrices susceptibles d'améliorer les résultats. »

Durant le deuxième trimestre, l'Impériale a versé plus de 250 millions de dollars à ses actionnaires sous forme de dividendes et de rachats d'actions. L'entreprise a aussi réaffirmé sa volonté de maximiser la valeur offerte aux actionnaires en élargissant substantiellement son programme de rachat d'actions, fin juin.

L'Impériale a une longue tradition de rétribution de ses actionnaires au moyen de rachats d'actions. La dernière utilisation de ce programme pour réduire les actions en circulation remonte à 2009 alors que l'Impériale était au début d'une période de forte croissance du secteur Amont. L'achèvement récent de plusieurs grands projets de croissance justifie la reprise des rachats d'actions.

« Notre approche d'allocation des capitaux met l'accent sur un bilan solide, sur le versement d'un dividende régulier et croissant, ainsi que sur des investissements dans des opportunités de croissance prometteuses », ajoute M. Kruger. « L'augmentation de notre capacité d'offrir de la valeur dans le cadre de l'extension de notre programme de rachat d'actions nous permet de verser nos surplus de trésorerie aux actionnaires avec souplesse. »

La flexibilité financière de l'Impériale démontre la force et la résilience de son modèle de gestion intégré sur tout le cycle d'affaires.  

Cliquer ici pour lire nos résultats estimatifs financiers

Après plus d’un siècle, l’Impériale reste un meneur de l’industrie en appliquant la technologie et l’innovation pour développer les ressources énergétiques canadiennes de manière responsable. En tant que principal raffineur de pétrole, important producteur de pétrole brut et de gaz naturel, un producteur pétrochimique clé et principal distributeur de combustibles du Canada, notre compagnie s’engage à respecter des normes élevées dans tous ses secteurs.

Fermer